Et voilà… 2016 ne verra aucun miracle en provenance de la Mairie de Pont Audemer. « Les subventions seront données aux mêmes asso que l’année dernière ».

La discussion qui ressort du Conseil du 29 mars dernier est toujours la même : « pourquoi une subvention à ATTAC qui n’est pas une association de Pont Audemer ? Quel est le service réel apporté à Pont Audemer ? » ; « Mais parce qu’ils font des actions sur Pont Audemer ».

Il est dit cette année : « c’est la diversité qui fait la richesse… », comme une autre année : « les associations, par leur diversité, contribuent à la richesse de la ville. »".

Cette année une subvention est budgétisée pour la Maison de l’Europe. « Il ne s’est rien passé en 2015 mais il y a un travail de prévu pour 2016 ».

Je tiens à préciser que je n’ai rien contre ATTAC, ni contre la Maison de l’Europe, je reprends juste les exemples du Conseil Municipal de Pont Audemer.

En revanche, je précise que nous agissons sur Pont Audemer depuis de nombreuses années et il se passe quelque chose toute l’année !!

-        Les « Après-Mi’Dires »

Pour lutter contre la solitude - Chaque troisième dimanche du mois – 14 H – 18 H

Maison de quartier « La Passerelle » (Parking Carrefour) Rue de l’Etang Pont Audemer

Accueil récréatif et convivial, écoute, animations diverses

ENTREE LIBRE - CONSOMMATIONS OFFERTES.

Que vous vous sentiez isolé ou non, vous êtes tous invités.

Nous sommes TOUS concernés.

-        Repas de Noël

-        Aides administratives diverses et orientation vers les différents organismes sociaux.

-        Entretiens « écoute » individuels pour lutter contre la solitude.

-        Accompagnement   et soutien personnalisé

-        Toutes les ouvertures possibles vers les jeunes.

Qu’ils soient « bénéficiaires » de quelque manière que ce soit, ou futurs membres de l’association.

-        Travail en collaboration avec les divers partenaires sociaux (organismes publics, associations…)

L’un des objectifs de l’association est : « favoriser l’insertion en général et des jeunes en particulier ». Nous y tenons spécialement.

Pour boucler notre budget, nous avons réduit les frais en 2015 : arrêt de la cotisation au Réseau des Initiatives Solidaires, à France Bénévolat, arrêt de la ligne téléphonique (c'est mon numéro personnel qui fonctionne à présent). Tout cela pour ne pas laisser mourir cette association pour cause de « fric »… Nous ne pouvons abandonner ceux qui comptent sur nous.

Monsieur le Maire, il est regrettable que vous ne vous soyez jamais intéressé, ni déplacé un dimanche, pour visualiser par vous-même nos actions. Nous y passons du temps exclusivement bénévole, à Pont Audemer et pour Pont Audemer.

Philippe BERTHE

Président de PONTO SOLID’AIR

 

20 décembre 2015 005